Le major CHEVALIER, Commandant la communauté de Brigades de Loches nous a  expliqué ce qu’est ce dispositif :

Le dispositif de Participation Citoyenne, a fait son apparition dans les pays anglo-saxons il y a plusieurs années déjà. Appelé chez eux le Neighbourhood watch, cette expression a été traduite littéralement en France sous le nom de Voisin Vigilant, appelé aussi Participation Citoyenne.

Ce dispositif est mis en place dans une rue, un quartier, un hameau ou une commune entière, après délibération du conseil municipal. Il est révocable à tout moment.

Une petite définition :

Le dispositif de Participation Citoyenne désigne l’action d’un ensemble de personnes qui s’associent dans le but de prévenir la délinquance dans un environnement familier.

Il s’agit d’être attentif à des faits inhabituels se déroulant dans l’environnement où l’on habite.

Les habitants qui s’engagent dans cette démarche connaissent parfaitement leur environnement. Ils représentent de ce fait, une importante capacité de détection des situations anormales.

Lorsqu’ils ont connaissance d’un fait, les membres de l’organisation de surveillance alertent immédiatement les services de sécurité (Gendarmerie ou Police), qui se rendent sur place et traitent l’alerte.

De même, les services de sécurité adressent des mises en garde aux voisins vigilants lorsque des faits présentant un mode opératoire particulier sont commis.

Parmi les voisins vigilants, certains sont appelés Référents. Les référents font acte de volontariat et peuvent à tout moment se retirer de cette fonction.

Ils sont les interlocuteurs privilégiés des services de sécurité, et reçoivent à ce titre, les alertes émises, à charge pour eux de les transmettre à leur entourage.

Régulièrement, des contacts sont établis entre les services de sécurité et les référents, afin d’échanger sur le dispositif et éventuellement y apporter des modifications, s’ils l’estiment nécessaire.

En 2011, le ministre de l’Intérieur du moment a adressé un courrier aux Préfets, pour officialiser et fixer les modalités du dispositif de participation citoyenne. C’est ce que nous faisons actuellement lorsque nous signons un protocole dans une mairie ou à la Sous-préfecture (comme ce fut le cas pour Saint-Jean Saint-Germain).

La majorité des retours d’expérience met en évidence une baisse significative de la délinquance d’appropriation dans les secteurs où le dispositif a été mis en œuvre. Certaines communes ont enregistré une baisse de 20% à 40% des cambriolages constatés.

C’est notamment le cas dans quelques communes du département.

ATTENTION :

Les voisins vigilants ne sauraient en aucun cas se prévaloir de prérogatives administratives ou judiciaires. En effet, les adhérents au dispositif, qu’ils soient référents ou non, n’ont aucune habilitation ou assermentation quelconque.

Nous le répétons bien lors de nos réunions publiques : En aucun cas il ne faut intervenir de vous-mêmes. Alertez-nous et nous ferons le reste.

Le dispositif de participation citoyenne s’inscrit dans la large gamme d’outils de prévention de la délinquance déjà existants, que sont par exemple les opérations tranquillité vacances, les informations aux personnes vulnérables etc.…

Pour terminer, un petit mot sur la page facebook de la Gendarmerie d’Indre et Loire. Des informations ludiques, mais également concernant la sécurité publique y sont régulièrement dispensées.

Lors de la réunion qui s’est tenue en Sous-préfecture de Loches le 27 octobre 2015, le protocole de participation citoyenne à ce dispositif a été signé avec le Préfet d’Indre-et-Loire, le Maire de Saint-Jean-Saint-Germain et le Commandant de Groupement de Gendarmerie Départementale d’Indre-et-Loire.

Les référents sont des membres du Conseil Municipal dont les coordonnées suivent :

  • Pierre BRODNY, Maire
    Rouvray
    02.47.94.82.21 – 06.60.76.82.21
  • Joël PINGUET, 1er adjoint
    15, La Beaudière
    02.47.94.80.02 – 06.35.90.95.80
  • Gérard VERDIER, 2ème adjoint
    3, Les Justices
    02.47.94.78.19 – 06.80.50.45.90
  • Roseline PIER, 3ème adjoint
    2, rue des Barrières
    02.47.94.70.53 – 06.35.91.41.45
  • Alain ARNOULD, 4ème adjoint
    19, rue du Bourg Neuf
    02.47.94.70.32 – 06.88.05.01.09
  • Pascal GIRARD
    4, allée du Grand Clos
    02.47.94.80.16 – 06.81.93.56.77
  • Eric CHARPENTIER
    7, route des Hautes Maisons
    02.47.94.85.54 – 06.03.93.34.54
  • Gisèle GRATEAU
    La Plotterie
    02.47.94.70.29 – 06.83.58.40.18
  • Caroline BITAILLOU
    3, rue du Ruisseau
    02.47.94.86.57 – 06.42.41.87.58
  • Mickaël BONAMY
    10, Le Billoit
    02.47.94.82.81 – 07.50.34.39.84
  • Séverine PRUVÔT
    4, route des Châtaigniers
    02.47.59.38.10 – 06.82.58.97.68