Historique de la commune

La commune de Saint-Jean Saint-Germain est la réunion de la commune de SAINT-GERMAIN-SUR-INDRE avec celle de SAINT-JEAN-SUR-INDRE.

La commune de Saint-Germain était déjà en 1833 réunie dans le culte de la commune de Sennevières. Des désaccords surgirent entre les deux communes concernant le financement des travaux de l’église de Sennevières qui venait d’être interdite au public en raison de son mauvais état. Pour financer les travaux, le Maire de Sennevières, Monsieur ALIZON, proposa au Sous-Préfet de vendre l’église, le cimetière et le pâturage communal de Saint-Germain. C’est ainsi que l’idée de se regrouper avec Saint-Jean naquit. Cette idée avait un autre mérite car les deux communes étant dans une situation financière difficile, en s’épaulant l’une et l’autre, peut être pourraient-elles s’en sortir.

En 1833, un projet de loi stipulait que toute commune de moins de 300 habitants devait être réunie à l’une de ses voisines même si le Conseil Municipal émettait un avis défavorable.

Saint-Germain n’ayant que 211 habitants la commune pouvait donc être rattachée d’office à Sennevières. Mais, en toute hâte, pour éviter un mariage avec Sennevières, le Conseil Municipal demande avec quelques conditions, la réunion de la commune à celle de Saint-Jean. Le Conseil Municipal de Saint-Jean, suivant son Maire Monsieur GIBET, donne son accord et accepte les conditions exprimées.

Après quelques mois d’attente et des courriers de différentes administrations, c’est le 19 mars 1834 que les communes de Saint-Germain-sur-Indre et Saint-Jean-sur-Indre se réunissent. L’ordonnance de cette réunion est signée par Louis Philippe et contresignée par Monsieur THIERS.

La commune de SAINT-JEAN-SAINT-GERMAIN a une superficie de 2134 hectares, compte 762 habitants au 1er janvier 2016 et est traversée par la rivière l’Indre. Jusqu’en 2011, les habitants n’avaient pas de nom mais après consultation de l’Académie Française, par délibération du conseil municipal en date du 24 mars 2011, les habitants prennent le nom de Saint-Jean-Germanois.

Si la commune ne possède qu’une mairie et une salle des fêtes, elle compte :

Deux églises :

eglise-saint-jeanÉglise Saint-Jean-Baptiste construite au XIème siècle et agrandie aux XII – XIII et XVème siècle

eglise-saint-germainÉglise Saint-Germain, du XIème siècle, modifiée au XVI et XVIIIème siècle.

Deux lavoirs :

lavoir-saint-jeanRue du Déversoir à Saint-Jean

lavoir-saint-germainPlace des Anciens d’AFN à Saint-Germain

 

deux cimetières

deux groupes scolaires :

école à Saint-Jean
école à Saint Germain, transformée en centre de loisirs.

deux moulins

quatre châteaux privés :

Le Coudray : XVIIIème siècle
Montféfix : édifié de 1841 à 1843
Rouvray : XIVème et restauré au XIXème siècle
St-Germain : XVème au XVIIIème siècle.